Béguinage d’Annequin

Programme : 16 logements seniors et familles en bois/paille dont une construction rénovée avec intégration d’un foyer communal + conservation et aménagement d’un square public
Localisation : Annequin (62)
Maîtrise d’ouvrage : SIGH
Maître d’œuvre : Atelier Post mandataire + CBAU + Solener
Surface : 1100 m2
Budget : 2 090 000€ HT
Statut : PRO
Mode constructif : Ossature, charpente et bardage bois, isolation bottes de paille, couverture et bardage tuiles terre cuite, dalle béton sur fondations parapluie en pieux béton.

A l’arrière d’un urbanisme de départementale constitué le long des voies, le site prévu pour l’implantation du béguinage est une poche généreusement arborée, à l’amorce d’un paysage de marais se déployant jusque plus loin au nord, vers les étangs communaux.

Juste en face, de l’autre côté de la rue et non loin de la mairie, une parcelle d’angle au carrefour de deux axes principaux a été aménagée en espace public végétalisé. Elle témoigne d’une volonté de résistance de la municipalité face aux pressions foncières et c’est dans cette continuité que s’inscrit le projet, restituant à l’espace public la partie sud de l’assiette foncière dédiée au béguinage pour compléter par un square arboré le travail déjà engagé sur le plan du ménagement urbain.

Ceci, laissant une possibilité future de relier le centre et les promenades au gré des marais et étangs, faisant du béguinage un milieu en lien avec la ville et le paysage qui ne soit pas stigmatisant et renfermé sur lui-même.

Sur le site, une maison initialement destinée à être démolie est conservée, offrant l’opportunité d’un logement supplémentaire et d’un espace de foyer communal directement en lien avec le square.

Ainsi, Le programme initial d’un béguinage pour seniors s’étoffe. 4 logements pour familles sont intégrés pour réintroduire une mixité intergénérationnelle bienveillante, dans un lieu vivant.

Conscient des contraintes financières connues pas le bailleur social, le projet fait du paysage existant la matière première de la qualité de vie en béguinage en contenant les stationnements hors du cœur de la parcelle et en dirigeant les perspectives vers les rangées de saules au nord, le bosquet foisonnant au sud.

Les logements sont traversants dans l’enfilade salon/salle à manger/cuisine pour profiter de la lumière toute la journée et favoriser au maximum la ventilation naturelle. Les pièces d’eau bénéficient toutes d’une ouverture sur l’extérieur.

Un travail de l’enveloppe en paille complétée de fibre de bois assure une haute performance isolante et permet d’atteindre le label biosourcé niveau 2.